Comment les travaux de construction peuvent-t-ils protéger l’environnement ?

La protection de l’environnement doit être la priorité dès le début de tout projet de construction. Cette idéologie se situe au cœur de tous les secteurs d’activités. Cela signifie que même dans la construction, vous devez considérer cet aspect avant de commencer vos travaux. Toute réalisation de construction n’engendre pas forcément des effets négatifs à l’environnement si elle respecte quelques exigences.  

homme, travail, la personne, construction, véhicule, équipement, chapeau, béton, ouvrier, construire, site, la main d'oeuvre, emploi, constructeur, tâche, Vibrateur hummer
source: pxhere

Contrôles de l’érosion et des sédiments 

Les entreprises de construction doivent « concevoir, installer et entretenir » des contrôles de l’érosion afin de « minimiser le rejet de polluants ». Ces contrôles doivent inclure des mécanismes pour réduire les contrôles des eaux pluviales et minimiser la « quantité de sols exposés pendant l’activité de construction ».

Stabilisation des sols 

C’est un élément important du processus de construction et il doit être initié immédiatement chaque fois que vous effectuez des travaux d’excavation sur un site. Le processus de stabilisation doit être « achevé » dans un délai applicable aux règles et réglementations locales en matière de construction. Toutefois, le processus peut ne pas être requis selon la structure de votre projet de construction.

Mesures de prévention de la pollution

Vous devez veiller à minimiser le « rejet de polluants » provenant de tout équipement que vous utilisez sur le site, y compris les véhicules du site, l’eau de lavage des roues et les produits chimiques associés. Vous devez également limiter l’exposition des matériaux de construction, des produits, des déchets de construction. Cependant que cette exigence est inutile dans les cas où il n’y a pas de risque que les polluants infectent les eaux environnantes ou l’atmosphère entourant votre site de construction.

Rejets interdits

Certains rejets sont interdits, principalement pour protéger à la fois vos travailleurs sous contrat et l’environnement. Elles comprennent : 

  • Les eaux usées provenant du lavage du béton, sauf si elles sont gérées par un contrôle approprié.
  • Rejets d’eaux usées résultant de la peinture, du rejet d’huiles, de produits de cure et d’autres matériaux de construction.
  • Le rejet de carburants, d’huiles et d’autres polluants utilisés dans l’exploitation et l’entretien des véhicules et des équipements.
  • La considération de ces éléments contribue certainement à limiter l’impact de vos travaux sur l’environnement. Toutefois, ces dernières années, de nombreuses entreprises de construction ont choisi d’intégrer la construction écologique dans leur processus de conception et de construction.